Facile d'utilisation, avec moins
d'efforts et sans odeur

Le fertilisant "Compost des Alpes" se distingue principalement des autres par sa propriété inodore. Sa texture naturelle offre également de nombreux avantages.

D’une part, le produit est très facile à appliquer. En effet, le compostage du fumier

réduit de 50 à 75% son volume primaire de sorte qu’une fumure avec ce produit

nécessite une quantité quatre fois inférieure à un fumier frais, ce qui implique un

gain de temps et d’argent considérable tant pour l’épandage que pour le transport.
 

quantité.png

D’autre part, le « Compost des Alpes » permet d’augmenter le pouvoir de rétention d’eau et ainsi de lutter contre l’érosion, tout en conservant l’humidité dans le sol.
 

Conseils d'utilisation
 

Ce compost de fumier peut être mélangés à la terre ou au terreau. Il peut également être épandu en surface comme engrais, pour toutes cultures et plantes à l’intérieur comme à l’extérieur.
 

Dosage
Arbres fruitiers et d'ornement

Plantation: 3 à 5 litres par pied hors de la zone des racines répartir en surface ou légèrement incorporé au sol.
Fumure d'entretien: Répartir 5 à 7 poignées selon la taillle et les réserves du sol (analyse, type de sol et vigueur de la culture) en surface autour des plantes.

 

Fleurs 

Après la plantation, répartir 1 à 2 poignées en surface autour des plantes. 

 

Jardin potager   

20 à 50 litres pour 100 m2 à incorporer à la terre dans 5-6 cm de profondeur et/ou répartir 1 à 2 poignées en surface autour des plantes. A répéter dans la saison si nécessaire. 


Gazon    

20 à 50 litres pour 100 m2 à incorporer à la terre lors du semis et/ou répartir comme fumure de printemps et d'automne en surface. 

 

Pour tous vos besoins, un fertilisant écologique et local

Ce fertilisant riche en humus est dépourvu de substances chimiques. Il est particulièrement indiqué pour la fumure de base lors de plantations qu’il s’agisse de fleurs, de plantes d’ornement, d’arbustes ou de semis de pelouses.

Ce produit régional est également adapté aux sols pauvres en matière organique. Un ajout régulier fournit des éléments nutritifs, améliore la vie microbienne, ainsi que la capacité de rétention d’eau du sol.